Déterminants sociaux de la santé

La santé n’est pas strictement influencée par nos comportements individuels, comme notre alimentation, la fréquence de nos activités physiques ou notre consommation d’alcool ou de tabac. Il existe des facteurs plus globaux qui, sans être nécessairement les causes directes des problèmes de santé, les influencent néanmoins de manière importante. Parmi ces déterminants, on retrouve notamment le revenu, l’éducation, l’emploi, les conditions de travail, le logement, l’exclusion sociale, le filet de sécurité sociale et les services de santé. Il est important de prendre conscience de l’influence de ces déterminants sociaux, afin d’améliorer l’efficacité de nos interventions en santé. Ainsi, plutôt que de cibler uniquement les comportements des individus comme cibles du changement, il est également nécessaire de faire en sorte que les individus aient les conditions de vie favorable à l’adoption des comportements promoteurs de santé. Par exemple, il est peu efficace de demander aux personnes de manger plus de cinq portions de fruits et légumes quotidiennement si elles ne possèdent pas suffisamment d’argent pour se les procurer ou si leur quartier est dépourvu d’endroits où les acheter. Une reconnaissance des multiples déterminants de la santé est essentielle à l’amélioration de la santé physique, psychologique et sociale des populations vulnérables. Il s’agit d’une question de justice sociale.

 

Pour en savoir plus :